Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le bourdon 38

le bourdon 38

les chemins de St Jacques de Compostelle, le chemin d'Assise, La Voie Francigena, et autres chemins ........

8 jour S Giswill / Oberried

Oberried

Sur le parcours, dans la montee du col

Sur le parcours, dans la montee du col

Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58
Photos du chemin et paysages 4 58

Photos du chemin et paysages 4 58

Emplacement pour dormir
Emplacement pour dormir

Emplacement pour dormir

Jeudi 23 Mai 2019.   32 km et    613 m de dénivelé. 

Nuit très mauvaise dû aux cloches. Je ne connaissais pas encore ce mode de fonctionnement. 

Le quart d'heure un ding et un dong assez fort pour que tout le monde entende, on ne sait jamais quelqu'un ferai une réclamation. La demi heure 1 ding 1 dong 1 ding et un dong. 3/4 d'heure 3 ding et 3 dong l'heure 4 ding et un dong puis le gros dong qui  marque chaque heure 1 h ça va mais minuit c'est 12 dongs. 

Chaque fois que je plongeais dans le sommeil, juste au bon moment paf un ding dong ! 😞

Donc départ rapide 6h cela ne servait à rien de flâner. Je traverse le village endormi puis j'attaque une petite grimpette, de bon matin ca réchauffe il fait 7 °ensuite le chemin plonge vers le lac Lungerer See. Très joli quand le soleil apparaît. Puis je m'assois sur un banc pour manger un morceau,  j'ai de spectatrices. (des génisses avec des cloches, elles me donnent un concert. Puus je reprends le chemin, ça grimpe, je dous monter un col, c'est joli, mais je n'ai pas trop le nez en l'air. Je regarde où poser les pieds et où faire passer Willy. C'est du grand art. On a bien mis 1h45 pour faire la montée. On a fini en longeant la voie ferrée, ( train à crémaillère). Belle vue en haut des montagnes enneigées. 

Pour la descente, je prends la route. Car passer des rochers en montant passe encore, mais en descente, les amortisseurs de Wilky n'aiment pas ( pour ceux qui ne connaissent pas Willy, c'est un simple chariot, pas d'amortisseur ni de frein, les pneus sont pleins)La route pas très large et beaucoup de circulation donc c'est presque encourant que j'ai fait la descente

Je retrouve le chemin à Hostetten, où je remange, faut faire le plein de temps en temps. Puis j'arrive à Brienz, je trouve un petit supermarché. Je fais quelques provision pour ce soir. A la sortie du magasin, qu' es ce que je vois Petra, qui m'attends. 

Je lui dit déjà ! Elle me reponds qu'elle est fatiguée et depuis Giswill, elle a pris le train. Et reste 2 nuits à Brienz. On discute. Puis faut reprendre la route. On ce souhaite un bon camino et chacun parts dans sa direction. Mou je relonge un noyveau lac, celui de de Brienzer See. Et je suis toujours au bord. Particularité, des panneau partout, interdiction de camper. 

J'ai trouvé un super endroit, eau courante et table et bancs. J'ai fait toilette et lessive. Fait séché la tente. Et ce soir, pas de pluie annoncée, je vais dormir à la belle étoile sur la table. ( sur le matelas et dans le duvet) 

A suivre

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :